· 

14 jours de roadtrip en Espagne

Nous avions prévu de faire un roadtrip de Genève jusqu’à Pego (province d’Alicante) en guise de cadeau pour avoir réussi nos examens. Quand nous avions eu le résultat, nous savions qu’on allait passer des vacances bien méritées. Nous sommes partis à 2h30 du matin la deuxième semaine d’août afin d’éviter la route noire car il y allait avoir du monde sur l’autoroute blanche. Musique à fond, on avait dormi que quelques heures et pourtant on était vraiment très en forme.

Le premier trajet a duré environ 07h00 de route. Nous nous sommes arrêtés à Puigcerdà, un village espagnol aux pieds des Pyrénées, à la frontière de la France. Nous avons logé à l’hôtel de la gare, très sympathique ! Le village est très charmant, le lac est d’une grande splendeur. Il a fait assez chaud mais nous nous étions bien reposés. Nous y avons séjourné deux nuits et nous avons repris la route.

Durant notre séjour à Puigcerdà, nous avons profité de faire un tour à la principauté d’Andorre. Situé à environ 1h15 de notre lieu de séjour, nous avons pris profité d’y aller une bonne partie de la journée. Quand nous sommes arrivés dans la vallée, on s’est dit qu’il n’y allait rien avoir car c’était trop petit sur la carte du monde. Eh bien non, on s’est bien trompé ! Très moderne et très propre, Andorre-la-Veilla nous a vraiment impressionnés. La population aime les touristes, la sympathie est vraiment très présente. Vous savez, Andorre c’est connu pour la détaxe : alors on en a un petit peu profité ! On y a fait notre shopping, nos courses, le plein de l’essence. Cela dit, on a payé moins cher que la quantité affichée sur la pompe à essence. On devenait fous !

Une fois notre séjour terminé, nous avons quitté Puigcerdà pour aller en direction de Montserrat. En effet, ce monastère sur les hauts de la montagne (d’où son nom Mont comme Monte pour dire montagne) a une histoire bien à elle. Pour y accéder vous avez deux moyens : soit y accéder avec votre voiture jusqu’à tout en haut, attention à celles et ceux qui ont la nausée dans les virages, ou alors, y accéder par le téléphérique. Le sanctuaire est vraiment magnifique, la vue sur toute la catalogne l’est aussi ! Nous vous recommandons cet endroit si vous avez du temps. Pour celles et ceux qui ont soif ou faim, un restaurant / cafétéria y est à disposition.

Après la visite de Montserrat, on s’est rendu compte qu’on avait terriblement chaud. En plein été, on avait qu’une envie c’était de foncer sur la ville la plus proche pour se jeter à la mer. Et là, on avait vu Barcelone. Coïncidence ? Je ne crois pas. Ni d’une, ni de deux, on a pris la voiture et on est allé à Barcelone. Bon d’accord, on avait déjà réservé un hôtel donc le plan était d’aller de toute façon à Barcelone (encore une fois). Vous nous diriez, pourquoi une seconde fois ? On avait tellement aimé notre tout premier voyage qu’on voulait y retourner. D’autant plus qu’on n’avait pas visité la ville en entier. Par contre, là où il y a une coïncidence, c’est qu’il  y avait le match FC Barcelone contre FC Séville. On a donc pris les billets et on s’est éclaté. Le seul hic de ce séjour c’est qu’il y a beaucoup trop de monde. On pensait qu’il y allait en avoir, mais autant, non. C’était impensable. Tout ce qu’on désirait faire a dû être oublié, trop de monde partout. On n’a même pas pu marcher dans la Rambla, trop de monde. Alors, on est allé dans l’eau, là, y’avait moins de monde. Mais bon, on était bien contents quand même !

Après notre séjour à Barcelone, nous sommes descendus sur Miramar et Pego voir ma famille. Nous avons séjourné dans ces deux villages et pour nous ça reste une destination de repos, de fête, de repos, de fête en famille. Nous avons eu l’occasion de fêter les 55 ans de mariage de mes grands parents et c’était pour nous un grand événement qu’on souhaiterait vivre un jour aussi.

Etant donné qu’on séjournait à Miramar et Pego pendant une bonne semaine, nous avons profité pour faire un tour sur l’île de Formentera lors d’un weekend. Nous avons pris le ferry depuis Dénia et celui-ci a duré plus de 3h30. Quand nous sommes arrivés sur l’île, il devait être à peu près midi. Jimmy a fait la bonne surprise de nous louer un scooter pour voyager sur toute l’île. Dès que nous l’avons acquis, nous sommes allés direction un superbe hôtel où nous nous sommes offerts la nuit pour fêter notre diplôme.  Dès que nous avons posé nos affaires, nous avons repris le scooter pour aller direction la mer. On a testé les fameuses plages d'Es Pujols. Alors c’est vrai, l’eau est vraiment turquoise. Vraiment, vraiment, vraiment. Heureusement qu’en chemin nous avons acheté des palmes, masques et tuba car on savait qu’on allait nager avec les poissons. Et ça, c’est l’achat du siècle si vous allez à Formentera (avec la crème solaire bien évidemment). Nous sommes allés loin, les algues devenaient de plus en plus grandes, et les poissons venaient plus facilement nous voir. On criait dans l’eau, on zigzaguait entre les algues, c’était magique. C’était comme un rêve. Formentera, c’est ça, c’est de l’eau, des poissons, du repos et de l’admiration. Cette île contient beaucoup de touristes mais surtout beaucoup d’italiens. C’est très agréable. Nous avons vu le coucher de soleil sur la falaise de l’hôtel, c’était d’un romantisme. Le ciel était dégagé, nous voyions les étoiles illuminer la côte. Le lendemain nous avons visité toute l’île sur les 3 extrémités avec notre petit scooter. C’était génial. Tout est blanc et bleu, on dirait la Grèce. Nous avons nagé dans les coraux. Ce séjour était magique, vraiment, je pourrais continuer à écrire et écrire des pages entières pour vous raconter un simple weekend. En tout cas, on aurait bien voulu rester 1 journée de plus.

Empuriabrava était notre dernier stop avant de rentrer à la maison. Située à 10 minutes de Perpignan, nous avons profité d’y séjourner 2 nuits afin de nous reposer et de profiter de la mer méditerranée avant de rentrer en Suisse. La mer était un peu plus agitée par ici. Le temps était tout aussi beau par contre. Nous nous sommes promenés dans la rue principale afin d’y faire quelques derniers petits commerces. Au cours de la soirée, Jimmy est malheureusement tombé malade. Nous avons donc dû écourter notre visite la journée suivante. C’est qu’en début d’après-midi que sa santé allait mieux : nous sommes allé nous promener et nous avons fait un petit tour en bateau histoire de rester tranquille. Le lendemain nous sommes repartis très tôt pour rentrer à la maison.

Ces vacances ont été merveilleuses : nous n’avions jamais autant passé de temps ensemble. Nous avons fait beaucoup de choses, beaucoup de visite et vu des endroits paradisiaques. Ce voyage nous a prouvé qu’on aimait faire des roadtrip ensemble, et nous espérons y remédier encore et encore.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Retrouvez-nous sur Instagram

En collaboration avec l'artiste HWN

 Contactez-nous par email