· 

Testons la Floride ensemble!

Nous étions trois : Deb, Jimmy et sa sœur Jessica. Le premier soir on a atterri à Miami depuis Zurich aux alentours de 18h30. A cette heure-ci, il fait déjà nuit. Mais la lumière que la ville de Miami rejetait face aux hublots de l’avion était tellement intense que nous avions l’impression que le soleil était encore légèrement présent. Rien qu’à l’aéroport on se sent sur un continent différent : la langue américaine, les personnes américains, l’énorme drapeau qui figure au dessus de nos têtes et bien évidemment, les policiers qui surveillent l’aéroport. Déjà ça, on l’a trouvé super beau. A peine dans la voiture de location, c’est sur l’autoroute que tu comprends que ce n’est pas les mêmes constructions qu’ici : il y avait 4 à 6 voies ; des camions immenses, des pick up comme il n’en existe pas en Europe. Mais ouah ! A ce moment là on ne peut qu’halluciner !

Vous savez, il y a eu quelque chose d’autre de différent : l’odeur. L’odeur n’est pas la même qu’en bord de mer, elle est unique, étrange même pour les nouveaux arrivés sur le territoire américain. Nos journées ont été très reposantes car bien évidemment le jetlag était présent mais aussi car nous voulions nous reposer. Les matins on se réveillait tous super tôt, ce qui nous laissait découvrir Lauderdale-by- the-Sea et ses lumières de Noël à l’aube. C’est à des moments comme ça qu’on réalise qu’on est à l’autre bout du monde, loin de la maison et qu’il est impossible de rentrer chez soi dans l’heure qui suit. La première fois quand on y pense, ça fait peur. Mais au final, il n’y a rien de plus excitant que de se dire que l’Être Humain est disposé de voyager sur sa propre planète et de revenir à la maison pour faire partager ses souvenirs. Quelque chose d’autre nous a frappés : la sympathie des américains. C’est incroyable la gentillesse et la bienveillance qu’on reçoit de leur part.

Nos journées se sont résumées à un simple repos en bord de plage et de pêche, de petits restaurants et de petites sorties, de shopping et de promenades. Le premier soir, nous avons également vu une partie de basketball à l’Aréna de Miami et même avec l’extrême fatigue, l’excitation était bien présente. Ah Miami, quelle ville si grande, mais pourtant si petite aux Etats-Unis… Si vous voulez en savoir plus sur Miami, nous vous en racontons toute notre aventure sur cette page. Nous avons également été 2 jours à Orlando pour faire les parcs d’attraction Epcot et Universal Studio. Bien évidemment, les entrées sont très chers, mais une fois la porte passée, on se rend compte que l’entretien qu’il y a derrière, c’est un sacré investissement. Un simple conseil, si vous songez à y aller au mois de novembre, privilégiez la même période que nous. C’était tellement magique ! Sans le savoir, nous avons vécu plusieurs événements : Thanksgiving, Black Friday...

Ah, Thanksgiving, on en parle ? Cette fête que tout Américain fête pour remercier les proches – qui tombait cette année le 24 novembre -. Cette fête où tout le monde se réunit, même si vous êtes loin de votre famille, vous trouverez toujours quelqu’un avec qui fêter. Pour nous, ça a été la gérante du Motel. On pensait que c’était un simple « apéro » comme annoncé. Finalement, nous nous sommes retrouvés dans le jardin avec tous les clients et une quantité de nourriture, des dindes et des dindes partout partout et partout ! C’était trop bien ! C’était étrange de se retrouver à une table avec des personnes que nous ne connaissions pas, mais pourtant on se sentait tellement proche, c’était vraiment convivial.

On savait qu’aux Etats-Unis, le lendemain de Thanksgiving il y avait le Black Friday. Quand nous étions passés à Walmart pour acheter de la nourriture le soir de Thanksgiving, on voyait déjà le stress que c’était, des télévisions partout sur des étages et des étages, pleins de publicité, des énormes cartons de meubles, de machines et de peluches gigantesques à prix cassés. C’est vrai, on avait envie de tout acheter, vraiment tout. On sentait déjà le carnage du lendemain, comme on le voyait en vidéo sur le net. Au fait, si vous compter aller aux Etats-Unis un jour une fois dans votre vie, si vous allez à Walmart, vous allez savoir qu’est-ce que c’est que de faire ses courses dans un entrepôt gigantesque et de trouver toutes les marques et goûts de la galaxie. Encore une fois, c’est immense !

Avec ce qu’on avait vu, l’excitation et la peur du Black Friday laissait perplexe. On s’est donc dit qu’on allait se réveiller très tôt pour arriver dans les premiers, afin de ne pas être envahis par la foule au cours de la matinée. On a donc décidé d’aller à Aventura Mall. Prêts pour l’attaque, excités comme des puces, nous avions pris le reste de notre argent pour se faire plaisir avant de rentrer à la maison. On pensait que ça allait être regorgé de monde, que tout le monde allait courir dans tous les sens et qu’on allait rentrer dégoûtés, mais, non. Il était 07h, c’était l’ouverture des portes, et on était 3 dans un Mall. Oui vous avez bien lu, on était seuls dans ce Mall le jour du Black Friday. Toutes les boutiques, rien que pour nous, tout jusqu’à -80% durant les deux premières heures. Mais ensuite, la foule a vite rattrapé. Miami s’est réveillé et là on faisait la queue comme pour les parcs d’attraction à Orlando. Ce qu’on a remarqué, c’est que les stocks se remplissent dès qu’ils se vident, de quoi en laisser pour tout le monde, et ça c’est une de fois plus géniale. Au final, l’expérience était méga réussie, on approuvé à 100%.

Ces vacances ont été très euphoriques, pleines de surprises, de rigolades et nous en passons… Nous avons vu des choses hallucinantes, il n’y a même pas assez de place pour vous décrire ce qu’on a pu vivre en détail… Il faudrait tout un livre !

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Retrouvez-nous sur Instagram

En collaboration avec l'artiste HWN

 Contactez-nous par email